15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 08:08

A grands coups de balai, tu chasses l'été
Un peu trop tôt chaque année
Toujours de rouille vêtu, tu apparais
On ne peut pas te louper
Meurent la chaleur, les dernières fleurs des prés
Nul doute tu es arrivé
Et rallume le feu dans la cheminée


Hebergeur d'image

Partager cet article

commentaires

  • : Un monde en gifs
  • Un monde en gifs
  • : Mes créations graphiques (en cadeau pour vous) et mes poésies. Quand les passions se rencontrent...
  • Contact