19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 20:08

Au milieu de ce chemin,
Celui-là même, qui me mène à mes lendemains,
Une halte, soudain, s'impose :
Laisser de côté ces miliers de choses
Qui remplissent mon quotidien.
Partir promener avec mon chien.

Au milieu de ce chemin,
Jonché de feuilles mortes de rêves lointains,
Mon coeur douloureux se repose,
Soigne doucement ses écchymoses.
Le soleil les réduit en peau de chagrin.
Bientôt, il n'en restera rien.

Au milieu de ce chemin,
Le long duquel fleurissent les petits riens,
Un sourire sur mes lèvres se dépose,
Epanoui comme une délicate rose
Dont le souvenir parfum m'ennivre.
Et me sentir à nouveau vivre...

Partager cet article

Publié par Odettef - dans Poésie : moi
commenter cet article

commentaires

  • : Un monde en gifs
  • Un monde en gifs
  • : Mes créations graphiques (en cadeau pour vous) et mes poésies. Quand les passions se rencontrent...
  • Contact